Image: la crise de l'Ucraine
La crise de l'Ukraine; www.n24.de

Politique étrangère et de sécurité

1. Risques et chances

Les crises au Moyen-Orient et en Afrique du Nord (Syrie, Afghanistan, Israël, Palestine, Libye...) ainsi qu'en Europe de l'Est (Ukraine, Biélorussie) menacent la paix, pas seulement en Europe. - L'Union européenne joue un rôle important dans ces conflits. Ses États membres représentent souvent des positions différentes - également vis-à-vis de la Russie et de la Chine. Une politique étrangère et de sécurité européenne commune en est encore à ses balbutiements. Avec les sanctions contre la Russie, l'UE s'est essentiellement rangée du côté des États-Unis. Mais elle ne veut pas d'un conflit armé, car un tel conflit pourrait avoir des conséquences imprévisibles.

 

Dans notre nouvelle Europe, ces conflits devront, dans la mesure du possible, être résolus démocratiquement, pacifiquement, dans des référendum, par les citoyens des pays concernés. Ils pourraient ainsi déclencher une vague de démocratisation dans toute la région! 

 

2. Confrontation ou coopération?

L'Europe, en tant que superpuissance mondiale, doit-elle poursuivre sa propre politique étrangère et de sécurité? Comment l'Europe devrait-elle se comporter envers la Russie, la Turquie et la Chine, l'Ukraine et la Biélorussie et dans d'autres points chauds du monde? - Notre nouvelle Europe permet à tous les citoyens européens de choisir entre les 3 positions suivantes (question 9 du questionnaire): 

  1. UE - comme toujours: L'UE doit renforcer sa politique étrangère et former une Union Européenne de la Défense avec ses propres unités armées! - Tant que la crise ukrainienne n'est pas résolue et que la situation en Biélorussie reste incertaine, les sanctions économiques contre Moscou (et Minsk) doivent être maintenues et, si nécessaire, renforcées. L'annexion de la Crimée par la Russie est condamnée. L'Ukraine, la Biélorussie, la Turquie et tous les pays des Balkans doivent devenir membres de l'UE! 
    xxx
  2. Confrontation: En tant qu'États-Unis d'Europe (USE), l'UE doit assumer un rôle global avec une politique étrangère et de défense unifiée; les pays membres garderont cependant leurs forces de police pour garantir l'ordre intérieur! - L'Ukraine et la Biélorussie, tous les pays des Balkans et la Turquie devront rejoindre l'USE dès que possible! Ils doivent être soutenus économiquement et militairement! L'Europe ne doit plus faire de concessions vis-à-vis de la Russie! L'annexion de la Crimée par la Russie doit être inversée! L'intégrité territoriale de l'Ukraine doit être garantie! Si nécessaire, il faudra accepter une guerre contre la Russie!
    xxx
  3. Autdétermination: Les citoyens en Ukraine, au Bélarus et en Crimée pourront décider lors de référendums, contrôlés par l'ONU et/ou l'OSCE, quel type de pays ils souhaitent: 
  • Ukraine et Bélarus: Comme parties de la Russie ou de l'Occident? Ou accords de coopération et de libre-échange avec aussi bien la Russie que l'UE?
  • Ukraine: Confédération décentralisée protégeant ses minorités?
  • Crimée: Part de la Russie ou de l'Ukraine?

Sous ces conditions, les sanctions contre la Russie seront levées